• Lulla

Rome en 2 jours, récit de mon week-end

Cela va faire une semaine que je suis revenue de Rome et les souvenirs de ce week-end me laisse un sourire paisible sur les lèvres.

Rome... "un musée à ciel ouvert", c'est la description qui ressortait le plus quand je demandais à mes proches ce qu'ils en avait pensé. Ils avaient raison! La capitale italienne peut se vanter d'être une ville pleine d'histoire et de charisme et il me serait bien difficile de vous dessiner un parcours typique à faire en deux jours car le credo de la dolce vita est bien la meilleure technique pour découvrir et explorer cette ville enchanteresse. Je ne saurais donc que vous conseiller de vous perdre au fil des rues, vous tomberez de toute façon sur un monument splendide à chaque coin de rue!

Je souhaitais voir le maximum des monuments touristiques incontournables et en même temps, prendre le temps d'explorer les quartiers moins touristiques, plus typiques, où la langue italienne chanterait à mes oreilles... Pari gagné!

En 2 jours, et en faisant un peu plus de 20kms par jour, j'ai pu profiter de l'ensemble de la ville tout en savourant l'ambiance de la Dolce Vita italienne, le tout sous un soleil resplendissant! En parlant de savourer, la gastronomie italienne, l'autre défis était de pouvoir trouver des adresses végétarien/sans gluten, et finalement ce ne fut pas si difficile. En effet, il y a même certains restaurants qui proposent des cartes avec l'option sans gluten ( et vous pouvez même apporter les vôtres si vous le souhaitez).

Voici donc mon parcours détaillé de ce week-end à Rome :)

Atterrissage à 23h le vendredi soir à l'aéroport de Ciampino (qu'ils prononcent "chiampino", la première fois ça m'a fait rire je vous avoue). Pourquoi si tard? Parce que quand tu voyages avec Ryanair c'est certes pas cher mais les aéroports desservis sont en périphérie de la ville et c'est souvent à des horaires qui n'arrange personne (d'ailleurs il faut que je vous raconte la mésaventure que j'ai eu à la fin du séjour!). Mais bon ce n'est pas bien grave, rien ne pouvait m'enlever mon sourire, trop heureuse d'aller profiter de la douceur italienne et de fuir le froid parisien!

Samedi matin 7h:

Réveil avec vue sur le Colisée, (si! si!), et je vous avoue que l'on a vite fait de se croire au temps de la Rome Antique et de s'imaginer vêtue d'une robe drapée blanche.

Pour l'hébergement du week-end, je serais restée à l'Hotel Mercure Roma Centro Colosseo, que je conseille absolument pour son emplacement idéal, au Colisée, on ne peut faire mieux (et en plus le petit déjeuner est top et il y a des options sans gluten hehe).

Plus d'infos: ici

C'est parti pour vadrouiller toute la journée, après avoir fait le tour du Colisée, direction l'ancien champs de course de char, le "Circo Massimo" pour remonter vers le jardin Giardino degli Aranci, un de mes endroits préférez de la ville car c'est un jardin intimiste, avec des clémentiniers et surtout, vous aurez une vue magnifique sur la ville.

Insolite, à faire: au bout de la Via Santa Sabina vous trouverez une grande porte verte en bois sur votre droite, regardez par la serrure... Une surprise vous attend, je ne vous en dit pas plus!

En longeant le Tibre, je suis remontée vers le théâtre Marcello et et la Basilique Sainte-Marie D'Aracœli. En prenant des petites rues parallèles et toujours en remontant le quartier St Eustache (Rione VIII Sant'Eustachio), il est tout à fait possible de tomber sur des endroits insolites. N'hésitez pas à monter des escaliers, ouvrir des portes, car des fois il peut s'y cacher des trésors, et des vues improbable sur les toits de Rome.

Anecdote insolite: qui aurait cru que dans l'hyper centre, donc entre bruit, agitation de la ville, et des tramway se trouvait une place dévolue aux chats. C'est le Largo Argentina, une place de verdure et de trésors archéologiques ou règne une vraie colonie de chats. ici, ils sont véritablement appréciés des habitants, il y en a même, que l'on nomme les grattares, qui viennent les nourrir et les soigner.

Samedi 10h:

Il est l'heure de gouter le fameux café italien! quoi de mieux que la place du Panthéon pour cela. Certes touristique mais ce lieu est tellement majestueux et imposant que profiter de son café en terrasse avec les rayons du soleil et le Panthéon face à soi c'est fort agréable! j'ai donc pris un lungo pour avoir un café qui ne fasse pas la taille d'une cuillère à café (quoique après tout ça vivifie!). Ici on a pour habitude de prendre son café debout au bar et le boire en quelques secondes, illico presto! Donc si vous souhaitez un café court français, commandez un lungo et non expresso sinon vous risquez d'être déçus sur la quantité. ;)

Samedi 11h:

Direction la Fontaine de Trevi! Connue pour le mythe dit que toute personne qui jette une pièce de monnaie dans la fontaine, reviendra à Rome. Forte de son succès, même en étant hors période touristique, la fontaine de Trevi est bondée de monde. Il faut dire que c'est la plus belle fontaine que j'ai vu jusqu'à présent. Adossée au bâtiment elle est d'une taille gigantesque et s'étale de sorte que l'on a l'impression que les chevaux vont réellement sortir de leur immobilité pour surgir de la fontaine. C'est donc bien un endroit incontournable de la ville!

Samedi 14h:

En week end, et sans horaire, il n'y a pas d'heure pour déjeuner. C'est donc après être passé par la majestueuse place Navona, que je savoure des pâtes cuisinées selon une recette traditionnelle, avec des fleurs de courgettes, de l'huile d'olive et du parmesan (et sans gluten donc ) puis un délicieux tiramisu maison en guise de dessert. Le Ponte E Parione, un restaurant que je recommande car le serveur était adorable, souriant, et la carte de qualité. Ils ont un four traditionnel qui leur permettent de faire des pizzas à l'ancienne et les pâtes sont fraiches. Un petit conseil sur le vin: le Damilano, Dolcetto d'Alba, un régal pour les papilles!

L'adresse: Ponte E Parione, 62 Via di Santa Maria dell'Anima.

Samedi 16h:

Balade dans la ville, je m'amuse à me perdre dans les ruelles qui me semblent les moins fréquentées, et à cette période de l'année je constate qu'il n'y a vraiment pas grand monde, j'ai même l'impression d'être dans un village du sud de la France tellement certains lieux sont comme "hors de la ville". Je tombe par hasard sur un petit marché local, l'ambiance est détendue, je profite pleinement de ces instants de douceur.

Samedi 17h30:

Bientôt, le coucher de soleil, alors direction le parc de la villa Borghese où il y a un point de vue en hauteur, parfait pour avoir un cadre sur l'ensemble de la ville et en particulier sur la Piazza de Popolo. C'est le passage "Pincio".

Samedi 18h30:

On m'a conseillé de me rendre au quartier Trastevere pour boire un verre, quartier avec plus de charme où il y règne une atmosphère conviviale. Sur le chemin, je craque pour une pâtisserie typique italienne, les cannelloni siciliani. Goutez-en c'est un délice! Les italiens ressortent de la pâtisserie avec des poches entières de petits gâteaux, du coup la vendeuse fut surprise quand je lui ai dit "juste 4".

Arrêt au Big Hilda Pub, bar très sympa avec une décoration décalée. On peut y savourer de délicieux cocktails à 5euros en Happy Hour, pour ma part ce fut l'emblématique le Spirtz!

Adresse du Big Hilda Pub: 33 Vicolo del Cinque

Dimanche 8h:

Nouvelle journée avec un temps splendide, c'est parti pour une promenade le long du Forum et de la Piazza venezia. C'est vraiment impressionnant de voir autant de trésors archéologiques sortirent ça et là de la ville. Un équilibre entre antiquité et modernité que je trouve parfait.

Dimanche 12h:

Le Vatican! J'ai eu la chance en plus de tomber sur l'heure de la messe du Pape. Je ne m'en suis rendue compte qu'au dernier moment et je ne m'y attendais pas ce qui m'a procuré une vague d'émotions. Pas tant parce que c'était le Pape mais plutôt de voir l'engouement qu'il procure, les gens entrer en transe et prier, tous le regard en direction de cette petite fenêtre d'où le pape s'exprime. Je fus d'ailleurs étonnée de constater que le bâtiment d'où il fait sa prière est très simple comparé à la Basilique St-Pierre qui surplombe l'ensemble du lieu. On a donc l'impression d'être tout petit, c'est assez particulier comme sensation.

L'intérieur de la Basilique est gigantesque, riche en détail, le tout fabriqué avec des matériaux précieux.

Un conseil: montez en haut de la Basilique! Préparez-vous à monter 550 marches mais elles se font facilement car il y a un premier arrêt au niveau de la coupole. On a une vue vertigineuse donnant sur l'intérieur de la Basilique. Les gens en bas paraissent si petit! Puis vous arrivez tout en haut, c'est le point culminant de la ville et la vue en 360 degré et à couper le souffle. Ça vaut le petit effort de montée de marches!

Dimanche 15h:

Oui j'aime bien manger à pas d'heure :) Mais pour le coup c'était pas vraiment l'idéal car les restaurants ne servent pas tous des plats à cette heure-ci. En explorant un peu plus le quartier de Trastevere, que la veille au soir je n'avais vu que de nuit, je m'arrête dans la pizzeria "alle Fratte di Trastevere" mais sans pouvoir y déguster de pizza car il est un peu tard, ce sera donc un très bon plat de pâtes avec une recette à base de sauce tomate.

Adresse Alle Fratte di Trastevere: 49 Via delle Fratte di Trastevere

Dimanche 17h:

Découverte coup de coeur du quartier de Monti! Un endroit que je recommande vivement car il correspond aux endroits vraiment typiques que je recherche dans une ville. Uniquement des italiens, des petites boutiques de friperie, des cafés et des restaurants aux décoration originale, c'est vraiment un quartier peu touristique et donc agréable pour se balader. Dégustation d'une glace vegan chez un glacier sur lequel je suis tombée au hasard: Fatamorgana Monti. La meilleure glace de ma vie! Un goût comme si on croquait dans le parfum de la glace (j'avais pris myrtille et thé matcha). Un vrai régal, allez-y les yeux fermés!

Adresse de Fatamorgana Monti: 5 Via degli Zingari

Dimanche 20h:

Après avoir récupérer les affaires à l'hôtel, direction la station Termini pour prendre le bus qui nous amènera à l'aéroport. Une dernière pizza pour affronter la nuit qui nous attend et je suis triste de dire au revoir à Rome.

Rome qui m'aura remplie les yeux de choses magnifiques. Une Rome éblouissante, une Rome qui fascine et qui impose le respect, une Rome pleine de charme et de endroits secrets. J'y retournerai sans hésitation!

Lundi 2h:

Comme je vous disais en début d'article, une mésaventure est arrivée à l'aéroport. J'avais toujours eu pour habitude, quand les horaires sont trop tôt le matin pour prendre une dernière nuit d'hôtel, de dormir dans les aéroports. Je comptais donc faire la même chose pour Rome étant donné que mon vol était à 6h et qu'il fallait y être pour 4h du matin. Sauf que l'aéroport de Ciampino ferme de minuit à 4h du matin!!! Comment vous dire ma surprise quand le policier est m'annoncer la nouvelle... Pas de logement prévu, pas envie de repayer un taxi pour repayer une nuit d'hôtel qui m'aurait coûtée plus que ce que m'avait coûtée le week end, je suis donc restée 4h à patienter dans le froid, assise sous un abris, entre deux caisses de paiement de parking. Une façon totalement inattendue de finir ce week end, je m'en souviendrais toute ma vie mais j'en garderai un souvenir positif car finalement je reste "vagabonde" jusqu'au bout :)

Pour finir cet article, je vous conseille donc fortement de venir à Rome en hors saison. Vous pourrez profiter de la ville sans l'effet tourisme de masse et je pense que c'est beaucoup plus agréable pour s'imprégner de l'atmosphère mystique de Rome.

Et vous, qu'avez vous pense de Rome? Des bonnes adresses à conseiller?

#italie #europe #travel #voyage #rome #culture #monument #Restaurant #weekend #citybreak

384 vues

©SlowTravelBlog par Aurore Barron. TOUS DROITS RÉSERVÉS