top of page

Voyager en van en Espagne : mes 10 conseils essentiels.


Le voyage en van se présentait pour moi comme un rêve qui se réalise. Un voyage qui se déguste à un rythme contemplatif, où chaque kilomètre parcouru est une invitation à découvrir la richesse du paysage. Mon propre périple en van à travers l'Espagne pendant 1 mois fut mon premier grand voyage en van à l'étranger. J'en garde un souvenir magique, guidé par l'esprit du "slow travel", ce voyage m'a ouvert les yeux sur la beauté des moments simples, sur la valeur de la patience, et sur l'importance de se connecter profondément à ses rêves et aspirations.


Sur les routes espagnoles, j'ai appris que le voyage en van peut être plus qu'un simple déplacement. C'est un mode de vie qui privilégie la qualité sur la quantité, qui nous incite à explorer en profondeur plutôt qu'à survoler la surface, et qui nous offre la possibilité de goûter à l'authenticité de chaque lieu visité. Pourtant ça peut paraitre un vrai challenge aux yeux de beaucoup de monde quand je disais que je voyageais seule, en van. Il est vrai que ça demande de l'organisation quand on est seule mais le gout de la liberté en vaut la peine.


Je vous partage ici quelques conseils pour profiter au maximum de votre voyage en van en Espagne tout en honorant la philosophie du voyage lent. Installez-vous confortablement dans votre van, laissez-vous emporter par le rythme tranquille de la route, et découvrez la beauté de l'Espagne à travers les yeux du slow travel.





  1. Premier conseil avant même de partir : planifiez un minimum votre itinéraire pour savoir en combien de temps vous allez devoir rouler. Est-ce que vous voulez rouler 1h ou 4h par jour ? Selon, l'état de fatigue ne sera pas le même. Vu qu'ici on est sur le mode "lent", je vous conseille de ne pas dépasser 2h de route par jour pour profiter pleinement des lieux où vous serez. Prévoyez également des alternatives au cas où un endroit serait complet.

  2. Choisissez un van approprié : optez pour un van ou un camping-car adapté aux routes espagnoles. Les routes étroites et sinueuses peuvent être un défi, alors un van de taille raisonnable est idéal. Si vous avez besoin de louer un van, je vous conseille d'aller sur Yescapa qui met en lien les propriétaires de van et les particuliers.

  3. Recherchez vos spots de stationnement pour passer la nuit : l'Espagne autorise de nombreuses aires de stationnement pour les vans sans limite de hauteur (même si en pleine saison juillet-aout de nombreux endroits sont restreints). Utilisez des applications et des sites web pour trouver des endroits adaptés. je vous liste ici les applications que j'utilise.

  4. Prévoyez selon votre niveau d'autonomie : si votre van est équipé de prises électriques, d'une cuisine, d'une salle de bain, il vous faudra penser à recharger l'eau (et la vider) régulièrement, d'avoir une bonbonne de gaz remplie et des panneaux solaires chargés.

  5. Respectez l'environnement : évitez de camper en pleine nature, et de faire des feux aux endroits où c'est interdit. Respectez la réglementation locale, et veillez à ne laisser aucune trace de votre passage (détritus, papier toilette) car en Espagne (surement que c'est culturel) on trouve de nombreux spots sales quand on arrive et c'est dommage pour nos yeux et pour la planète !

  6. Apprenez quelques mots d'Espagnol : "Hola ! Una cerveza por favor" c'est toujours pratique de connaitre quelques expressions, les espagnols apprécieront vos efforts.

  7. Goûtez à la cuisine locale : si vous avez un espace cuisine dans le van, explorez les marchés locaux, ou achetez directement dans les supermarchés (relativement similaire à ceux en France à part les prix qui sont bien moins élevés !). Mais profitez-en pour vous faire quelques tapas de temps en temps c'est tout de même agréable.

  8. Préparez-vous pour des températures variables : certes on a tendance à penser qu'il fait toujours très chaud en Espagne mais c'est faux ! Pour vous dire j'ai même eu de la neige au mois de mars et les températures chutent la nuit dans les montagnes. Assurez-vous d'avoir une bonne couette ou un petit système de chauffage pour les nuits plus fraîches.

  9. Respectez les limites de vitesse : les limites de vitesse en Espagne varient en fonction du type de route (tout comme au Portugal). Sur les autoroutes, la vitesse maximale est généralement de 120 km/h, tandis qu'en ville, elle est de 50 km/h, mais peut être plus basse dans certaines zones. Les contrôles de vitesse sont fréquents, alors respectez les limites. Soyez également attentif aux rues étroites et aux zones piétonnes lorsque vous conduisez en ville et aux routes sinueuses et remplies de nids de poule dans les montagnes... J'ai eu de vraies frayeurs parfois !

  10. Faites confiance à votre instinct : un conseil sécurité pour finir. Cela vaut surtout pour les femmes qui voyagent seules (malheureusement) mais ça concerne aussi les hommes. Si quelque chose vous semble suspect, faites confiance à votre instinct. Évitez les endroits où vous ne vous sentez pas en sécurité et n'hésitez pas à partir si un endroit ne vous inspire pas confiance. Regardez les commentaires et les avis des spots où vous souhaitez aller. Pensez également à verrouiller vos portes lorsque vous êtes dans le van une fois couché. Personnellement je n'ai jamais eu aucun problème et je me suis toujours sentie en sécurité en Espagne mais il vaut mieux s'éviter les ennuis.


Ces conseils vous aideront à voyager en van en Espagne en toute sécurité et à profiter de votre aventure en toute quiétude. Voyager en van en Espagne offre une grande flexibilité et une expérience authentique. En suivant ces conseils, vous pouvez profiter pleinement de votre aventure en van dans ce magnifique pays. N'oubliez pas que chaque région d'Espagne a son propre charme et sa culture unique à découvrir, alors prenez le temps d'explorer et d'apprécier tout ce que ce pays a à offrir.


montagne cote espagnole

Comentarios


bottom of page