google9d995bac70aebb51.html google-site-verification=3vKei-lL7xHNmbtJscksfihjCIQyRZCjIzJxxM2Cj58 Soliloque du voyage

Soliloque du voyage

November 16, 2016

La recherche de soi. La quête du moi. Le désir du toi. Le conflit de soi à moi et l’amour de moi à toi. L’existence de notre nature profonde. Se transformer. Evoluer. Se libérer de soi-même.

 

Au cours de ces dernières années, je pense que j’ai toujours cherché quelque chose, au delà des frontières, au delà des sens, à travers la rencontre de l’autre, à travers l’expression de la créativité humaine, et en m’imprégnant de mon environnement. Quelque chose. La réalité. Ou bien l’intemporalité. Que la contingence, la pensée, ou la corruption humaine ne peuvent altérer.

Je me suis plongée dans une analyse du monde qui m’entourait avec une ardeur qui me dépassait parfois. Pourquoi vouloir autant savoir si la vie a un sens ? Je me suis impliquée à  observer les individus autour de moi. La plupart d’entre nous se demandant comment sortir de l’impasse. Tenus par un désir ardent de vivre et le sentiment de devoir accomplir quelque chose, mais essoufflés trop souvent de devoir courir. Pire. Le désespoir que j’apercevais dans certains regards, ou le pessimisme lu sur certaines lèvres me déstabilisait de sorte que j’ai quelque fois cru en la négativité des choses. C’est comme une perpétuelle bataille que l’on aurait nommé « vie ». Nos comportements conformes à ce que la société estime être le plus bénéfique pour nous, nous font penser à la totale liberté de nos actes. Alors qu’en nous y conformant, ils deviennent mécaniques et nos réflexions automatiques.

 

Je cherche encore. Et je trouve parfois. Alors je continue d’aller plus loin. D’avancer sur des chemins cabossés, de traverser des champs florissant, de franchir des roches abruptes. Ainsi je suis la résultante de toutes sortes d’influence et je me façonne par les paroles que je rencontre sur mon passage. Je suis partie à la découverte de moi-même. C’est bien plus qu’un voyage, une catharsis. C’est une initiation au bonheur.  Rien n’est plus absolu que la beauté d’un paysage, l’émotion d’un mot, la profondeur d’un regard. A vif. C’est ainsi que je capture l’instant. De but en blanc. De blanc à brut. Et brutalement bon.

 

Ce que j’entreprends, c’est une expédition, un voyage de découverte dans les recoins les plus secrets de moi-même. Et pour une telle aventure il faut partir léger, il faut se délester des opinions, des préjugés,  des à priori, de ces valises que j’ai collectionné à tort trop longtemps. Oublier ce que je pensais de moi-même, et partir comme si je ne savais rien, car vous avez tout à m’apprendre. Vous. Chaque être que je croiserai sur mon chemin.

 

 Les Arches. Utah, États-Unis.

 Grand Canyon. Arizona, États-Unis. 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

D'autres articles intéressants

Week-end slow en Aube en Champagne

April 22, 2019

J'ai testé : le jeûne pendant 3 jours et demi.

March 10, 2019

1/15
Please reload

©SlowTravelBlog par Aurore Barron. TOUS DROITS RÉSERVÉS

RSS Feed