google9d995bac70aebb51.html google-site-verification=3vKei-lL7xHNmbtJscksfihjCIQyRZCjIzJxxM2Cj58 Week-end retraite Yoga : à faire ou pas ?

Week-end retraite Yoga : le bilan

November 18, 2018

 

Cela va faire bientôt 2 ans que je me suis mise régulièrement à la pratique du yoga. L'idée de partir faire un week-end entier dédié au yoga avait toujours éveillé ma curiosité. Impatiente de voir à quoi cela pouvait ressembler, d'expérimenter une pratique plus approfondie et de rencontrer de nouveaux yoginis, je me suis laissée tenter quand ma prof de yoga me l'a proposé. En plus le cadre me paraissait idéal pour cette première expérience : un week-end dans le sud de la France, à Figeac, dans une grande maison de campagne en pierre, avec piscine, jardin et le tout en compagnie de 9 autres personnes. Il n'en fallait pas plus pour me convaincre !

 

Je décide aujourd'hui de vous raconter mon expérience, ce que j'y ai découvert et je vous partage quelques conseils pour vous préparer à un week-end yoga. Si vous avez déjà fait une retraite yoga, que cela soit dans vos projets ou que tout simplement cela vous intrigue, cet article devrait vous intéresser.

 

Alors à refaire ou pas ? 

 

Avan de partir, je me demandais "que dois-je prendre dans mon sac ?", "de quelle intensité seront les cours ?" ou "vais-je bien m'entendre avec les autres participants ?" Imaginez un peu passer deux jours avec des personnes avec qui vous n'avez pas le feeling, c'est pas terrible. Après connaissant le niveau de ma prof de yoga je savais à priori que l'effort physique serait assez soutenu mais ce n'était pas pour me déplaire.

 

En préparant mon sac, j'ai donc pris avec moi :

- mon tapis de yoga

- 2 leggings de yoga avec brassière

- un gilet pour éviter de prendre froid pendant la relaxation

- un maillot de bain

- un jean, un t-shirt simple pour les moments "non yoga"

- un livre

- crème solaire

- lunettes

 

La maillot et la crème solaire, c'est bien évidemment parce que nous allions profiter du soleil et de la piscine, mais si votre retraite se situe dans un endroit plus froid je vous conseille des affaires chaudes... En toute logique :)

 

Pour ce qui est du déroulé du week-end, voici un petit aperçu de ce qui m'attendait : 

- arrivée le vendredi soir à Figeac à 22h

- 2h de yoga le samedi matin

- après-midi libre avec accès à la piscine

- 2h de yoga le soir

- 2h de yoga le dimanche matin

- brunch

- activités libres

- puis retour sur Paris à 17h

 

Question budget, le week-end tout inclus avec hébergement, repas, cours de yoga m'aura coutée 260€  ce qui n'est vraiment pas énorme pour un week-end de retraite car il est facile d'en trouver pour 1000€ voir plus selon le lieu, le temps passé, le nombre d'heures de yoga... Mais ce prix s'explique par le fait que s'était organisé par la prof de yoga et non par un organisme professionnel. 

 

 

 

 

Comment s'est passé le week-end ?

 

Le samedi matin, je me lève en silence à 7h, comme on me l'a demandé pour aller me mettre sur mon tapis dans la salle du bas, réaménagée pour le week-end. Les autres participants que je vois pour la première fois arrivent en silence et nous pouvons commencer la première séance avec Manon qui ouvre le cours en expliquant comment va se dérouler la pratique du matin.

 

Nous commençons donc par un cours de Vinyasa assez intense, mais c'est parfait ça me réveille. Je fais même une posture que je n'avais encore jamais faite et nous travaillons les postures sur les mains.  Chacun est libre d'aller dans des postures plus compliquées ou de rester dans celle où il est à l'aise s'il le souhaite. Ici pas de jugement, pas de compétition, nous sommes ici pour se faire du bien à soi et non se comparer aux autres. Certains aident les autres dans les postures, j'apprécie beaucoup cette attitude bienveillante.

 

A la fin de cette séance plutôt intense d'une heure et demi, nous sommes ravis de préparer ensemble le petit déjeuner sur la terrasse avec le soleil qui pointe le bout de son nez. Nous apprenons alors à nous connaitre, savoir qui fait quoi et qui vient d'où. Nous sommes neufs dont un homme venu avec sa femme. La plupart sont de Paris à part une jeune maman de Toulouse. Nous avons entre 25 et 40 ans, et nous faisons tous un métier dans des secteurs différents. Les profils sont donc variés, ça permet d'avoir des points de vue différents et nous discutons tout l'après-midi. C'est une après-midi vraiment agréable, paisible et douce. Puis certains vont à la piscine, d'autres font la sieste, ou visitent le village, c'est libre à chacun.

 

Nous nous donnons rdv en fin de journée dans le jardin pour faire un cours de "yoga du rire". Je dois dire que c'était la première fois que je testais et je fus un peu troublée au départ quand nous devions imiter des animaux ou rigoler très fort en cercle. Une expérience assez perturbante mais intéressante. Nous sortons des carcans, nous osons et au final on rigole beaucoup et on lâche prise. Puis nous enchainons avec une séance de "Yin yoga". Cette pratique est basée sur un rythme lent, où chaque posture est tenue pendant 7 à 10 min afin d'étirer en profondeur les muscles. C'est un yoga doux, où on ressent vraiment l'étirement et je devais vraiment me concentrer sur ma respiration pour ne pas avoir envie de bouger. Quand on est impatient, le Yin yoga permet vraiment de se canaliser ! En effet, les postures peuvent devenir douloureuse au bout d'un certains temps et de nouvelles sensations pas forcément agréables peuvent apparaitre. Il faut alors, dans l'inspiration, bien amener le souffle dans les parties de son corps qui se tétanisent.

 

Totalement apaisée, la soirée se poursuit dans une ambiance chaleureuse, nous rions beaucoup, nous buvons du vin en attendant le diner, et quel diner ! L'amie naturopathe de Manon (la prof de yoga) nous a fait un curry indien à tomber par terre ! J'ai du en reprendre au moins 3 fois tellement c'était bon et que j'étais affamée. Je me retire dans la chambre à minuit à peine, avec une bonne fatigue et je dors d'un sommeil profond. 

 

Dimanche

Le lendemain, je me lève à 7h en silence comme la veille, pour aller faire ma méditation dans le jardin aux aurores. Je rejoins ensuite les autres dans la salle de yoga pour commencer la séance du matin.

Cette séance sera un peu particulière, surprise de Manon, nous allons expérimenter le "mala yoga".

Qu'est ce que c'est que ça, me demanderez-vous ??

 

Il s’agit d’une pratique traditionnellement effectuée au printemps pour célébrer le solstice, la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Cela aurait des vertus détoxifiantes, énergisantes et ultra revigorantes pour entamer la nouvelle saison au top.

Mais pour cela, il faut effectuer 108 salutations au soleil ! Et pourquoi 108 ? 

Enfaite c'est très symbolique, 108, c’est le nombre de points appelés « marmas », dans l’Ayurveda et c'est aussi le nombre de noms donnés aux divinités indiennes.

Au début je me suis demandée comment j'allais réussir à en faire 108 alors que déjà au bout de 10 je sens que je fatigue ! De toute façon, je n'avais pas trop le choix, je ne pouvais pas lâcher le groupe et je l'aurais regretté. En réalité j'étais curieuse de voir comment j'allais le vivre ! Et au final...C'était pas si terrible ! C'était pas facile, c'est sur. Des fois je sentais que mon corps souffrait un peu, ou que je perdais ma respiration ou ma concentration. Dans ce cas, je laissais ma respiration se caler sur celle du groupe et du coup, ça "roulait" tout seul. Comme si ce n'était pas juste moi, mais une énergie générale qui nous portait tous. Je me sentais quelque peu transportée, c'était une sensation inédite pour moi. 

A la fin, nous étions en sueur, fatigués, et en même temps plein d'énergie. C'était assez particulier. On se sent plein de gratitude envers les autres et très apaisé. Et nous étions aussi affamés !

 

Du coup nous avons préparé un groooos brunch du dimanche sur la terrasse au soleil toujours. Au menu, salade de quinoa, avocat, omelette, muesli, fromage, tartines, confitures et pâte à tartiner... Que de bonnes choses ! 

Le reste de la journée se déroula paisiblement, comme la veille, certains sont aller se balader, d'autres la sieste, d'autres la piscine... Nous avons discuté jusqu'à ce que ce fut l'heure de départ. Mais avant de partir, nous avons pris le temps d'écrire sur sur des bouts de papier des choses positives que nous avions remarqué chez chacune des personnes présentes. une belle initiative qui vient révéler l'état d'esprit général dans lequel nous avions passé ce week-end. 

Puis, tout ranger, boucler le sac et direction la gare.

Dire au revoir n'est jamais facile, d'autant plus pour moi. C'était un peu triste mais nous sommes promis de nous faire un restaurant indien dans les semaines à venir sur Paris pour tous se revoir. Promesse que nous avons tenue !

 

Bilan - ce que mon corps en retient :

Des sensations encore inédites, une nette amélioration dans les postures, ce week-end aura vraiment contribué à l'approfondissement de ma pratique et j'en ressors très satisfaite. J'aurais réussi à mieux caler ma respiration sur les postures notamment grâce au "mala yoga". Les postures devenaient de plus en plus naturelles et le Yin Yoga m'aura vraiment apportée un confort dans mes étirements. C'est comme si ce week-end avait débloqué un niveau dans ma pratique. Alors bien que courbaturée, j'en ressors ravie !

 

Parce qu'en effet, la semaine qui a suivi, je fus fatiguée, courbaturée, faible physiquement et pas du tout en forme comme je m'attendais à l'être. Le contre-coup d'un week end de pratique intense à mon avis. Mais après quelques jours, j'ai ressenti un regain d'énergie et je me sentais vraiment bien, légère, tonique, pleine d'assurance et de motivation dans mon quotidien.
 

Bilan - ce que mon esprit en retient :

Mon appréhension de départ portait sur les liens que j'allais créer ou pas avec les autres. Au départ, j'étais pas mal dans l'observation. D'autant plus que les autres été arrivés un jour avant moi, leur permettant de se connaitre déjà un peu plus. Puis mon naturel social est revenu et j'ai eu plaisir à parler et échanger avec chacune des personnes présentes qui se sont toutes révélées être dans le même état d'esprit de tolérance, de bienveillance et d'ouverture à l'autre, ce qui a contribué à vivre cette expérience dans une ambiance positive.

 

Je pense donc que je referais volontiers un week-end yoga à l'avenir. Avec ce groupe en tout cas sans hésitation ! Par contre, je pense que si une ou plusieurs personnes du groupes prennent trop de place sur le reste du groupe ou qu'il y est des personnalités trop dans l'esprit de compétition, de comparaison aux autres, je ne m'y sentirais pas bien.

 

Donc tout dépend avec qui vous partez, pour le reste c'est à vivre et je vous le conseille fortement si vous voulez approfondir un peu votre pratique sur un week-end !

 

Et vous ? Vous avez déjà fait des retraites yoga ? Partagez-moi vos expériences !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

D'autres articles intéressants

Week-end slow en Aube en Champagne

April 22, 2019

J'ai testé : le jeûne pendant 3 jours et demi.

March 10, 2019

1/15
Please reload

©SlowTravelBlog par Aurore Barron. TOUS DROITS RÉSERVÉS

RSS Feed